La coupe thermique : défi entre efficacité et esthétique

La coupe thermique : défi entre efficacité et esthétique

La coupe thermique : défi entre efficacité et esthétique

L’efficacité énergétique des édifices passe, il faut le dire, même pour les portes d’entrée. Les portes sont potentiellement dévastatrices pour le résultat final du système d’isolation, en particulier lorsque des performances liées à la certification du bâtiment sont recherchées.

Les bonnes pratiques prévoient d’installer des portes capables de retenir la chaleur en hiver et de repousser l’air chaud en période estivale. En plus des systèmes de fermeture, aidés par des profilés à butée multiple et par leurs joints, des profilés en métal à coupe thermique sont souvent utilisés dans la réalisation des portes.

La coupe thermique

La coupe thermique permet d’éliminer le pont thermique créé par le métal (aluminium ou acier) entre l‘intérieur et l’extérieur, qui transmet la chaleur ou le froid par voie conductrice:

En hiver, nous portons le froid à l’intérieur : si vous touchez un bâti sans coupe thermique, le métal composant le châssis se présentera également à une température chaude sur le côté face à l’extérieur du bâtiment;
L’été nous portons la chaleur à l’intérieur : comme pour le cas précédent la surface interne du bâtiment se présentera chaude sous l’effet de la température extérieure.
Les profilés pour menuiseries à coupe thermique sont caractérisés par un système de construction particulier qui utilise un polymère plastique capable d’empêcher la conduction de la température entre les deux façades métalliques (intérieur et extérieur) du profil.

Thermal Break Schuco

Efficacité et esthétique

L’efficacité énergétique, malheureusement se heurte parfois avec l’esthétique : c’est le cas des profilés à coupe thermique et des charnières pour portes.

En effet, sur les portes réalisées avec des châssis en profilés métalliques pourvus de coupe thermique, on utilise souvent des charnières extérieures, discrètes dans le cas de petites portes mais très envahissantes quand les portes prennent des dimensions importantes.

Lorsque les portes sont intégrées dans les façades en métal/verre, elles peuvent prendre des dimensions importantes, pour ne pas dire pharaoniques. Le poids augmente et les dynamiques à gérer deviennent vraiment difficiles avec la conséquence de forcer le constructeur à distribuer plus de charnières sur le montant de la porte. L’esthétique en paie le prix.

coupe thermique charnière

Découpe thermique et charnières escamotables

Parfois, on utilise des charnières à plancher (pivot) ou à Binic, mais on rencontre des limites au niveau énergétique et même de fonctionnement.

Malheureusement, la partie en polymère n’est pas en mesure de garantir la performance mécanique du métal, ce qui limite l’utilisation de charnières rétractables.

Aujourd’hui, une série de charnières à rétractation particulière nouvellement insérée dans le catalogue ADI Design Index 2016 : Système Dinamica.

Découpe thermique charnières escamotables

Ces charnières peuvent être installées sur des portes avec châssis profilés avec rupture thermique. Ceux-ci ne présentent pas les mêmes problèmes qui sont au contraire typiques de ce type de profils (déformation du cadre, décrochage des charnières) et qui permettent de faire de grandes et très lourdes portes.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*