Les problèmes de la porte blindée

Les problèmes de la porte blindée

Les problèmes de la porte blindée

Quels sont les problèmes les plus fréquents sur la porte blindée ? Voici une liste des principaux problèmes et de leur cause, avec des suggestions pour leur solution.

La porte blindée est devenue l’un des éléments clés de nos maisons.

Placer juste sur le seuil de la maison, il est le premier impact pour nous et nos clients. Les anciens Romains faisaient des arches de triomphe pour l’entrée dans leurs villes en l’honneur de l’empereur vainqueur, nous nous efforçons aujourd’hui de réaliser des entrées à nos maisons, bureaux, magasins, toujours plus accueillants et fonctionnels : la porte est placée au centre de ces moments de vie.

Au cours des dernières années, l’installation de portes anti-intrusion, la porte blindée, est de plus en plus utilisée. Les modèles s’enrichissent en technologie mécanique et électronique, en améliorant les services et les performances, mais en même temps en introduisant de nouvelles difficultés potentielles d’utilisation. Finitions précieuses avec verre et marbre, isolations acoustiques accrues et domestiques, conduisent à un poids des portes de plus en plus élevé rendant le système porte lourd et difficile à gérer.

Une porte qui ne fonctionne pas bien ou qui nous transmet une sensation de mal être est en mesure de conditionner des rencontres et des moments importants de nos journées.

Voyons quels sont les problèmes mécaniques les plus répandus qui affectent les portes blindées.

La porte rampe vers le sol

Le signe en demi-cercle classique qui se trouve sur le seuil de la porte, peut-être en marbre précieux, est le résultat d’une défaillance structurelle du système de porte détectable dans les charnières : les charnières ne supportent pas le poids de la porte, ce qui provoque l’usure de la charnière et la chute en pointe. Une solution possible et temporaire peut être l’entretien extraordinaire des charnières par l’installation d’épaisseurs, mais c’est le système châssis-porte en général le problème à résoudre.

La porte ne se ferme pas bien, la blague est partielle

Cette situation peut être due à trois causes principales :

  1. Une mauvaise conception/construction : dimensionnements faibles par rapport aux dimensions et poids en jeu;
  2. Une mauvaise fixation du châssis au mur, entendu comme imparfaitement au plomb ;
  3. Une installation inadéquate ou effectuée par du personnel insuffisamment formé.

La porte est lourde à déplacer

Une des pires sensations qu’un invité ou un client puisse essayer d’entrer dans nos espaces est penser que vous voulez le laisser dehors…

La porte lourde à déplacer n’est pas imputable à la seule masse de la porte, elle est souvent liée à la friction qui se produit entre les parties constituant les charnières : la consommation des épaisseurs de réglage (les ronde quines que nous connaissons tous). Si l’effet d’embrayage est absent, ce qui facilite le glissement des pièces, le matérial de résultat crée une friction supplémentaire qui freine la porte.

Ce problème peut également se poser sur une porte à peine installée : les charnières pourraient d’emblée accuser un frottement entre les parties, souvent à cause d’une construction incorrecte de la charnière, d’un sous-dimensionnement ou d’une installation incorrecte.

La porte ne se ferme pas

La porte en appuyant sur la butée n’est pas en mesure d’accrocher le cliquet de la poignée : le « clicque »  typique qui nous indique que la porte est fermée.

La cause est souvent le manque de centrage entre le loquet et la fente sur le châssis. Ce désalignement est dû à la défaillance du système de porte (châssis et/ou charnières) : les charnières jouent un rôle fondamental. La solution doit être recherchée dans le réglage ou l’entretien des charnières.

Il ne faut pas non plus sous-estimer la contribution des joints qui, en séchant, perdent leur élasticité, créant ainsi une plus grande épaisseur à la mesure.

La serrure se verrouille ou ne bouge pas

Lorsque la porte est fermée, il se peut que notre serrure reste bloquée et ne nous permette aucun mouvement, ni à l’ouverture, ni à la fermeture.

Comme pour le problème précédent du cliquet, la cause est à chercher dans le désalignement de la porte par rapport au châssis.

Le problème est facilement identifiable en vérifiant l’état des verrous : si vous remarquez des rayures et des marques d’usure dans le fond, vous êtes certainement face à ce cas.

Conclusions
Tous ces problèmes sont très souvent déclenchés par le système porte : le couplage porte-cadre gouverné par les charnières.

Il en résulte que l’utilisation de charnières à haute performance, certifiées et installées par du personnel qualifié sont à la base d’un bon fonctionnement de la porte blindée. Aujourd’hui, il existe des systèmes qui permettent de gérer de grandes portes et un poids élevé en toute tranquillité et efficacité.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*